10 Jours pour se lancer à son compte Jour 3 Fabriquer vos personas

10 Jours pour se lancer à son compte Jour 3 Fabriquer vos personas

Je crois que je vous le répète sur chaque journée, mais j’adore cette partie !

Bon définitivement j’aime la réflexion autour d’un business en création ou qui existe déjà. Rappelez-vous, ce que je vous partage depuis ces quelques jours est à faire pour se lancer à son compte. C’est aussi très intéressant de le faire après quelques mois pour ajuster ses réglages. Puis au bout d’un an ou deux pour faire évoluer en fonction du niveau qu’a pris votre affaire. Pour moi, il faut faire un bilan de l’ensemble de ces outils dès que vous passez un palier, ou si vous stagnez pour mettre le doigt sur ce qui devrait progresser.

L’étape de cette journée est la création de vos personas. Oui, encore un vilain terme marketing, mais celui-ci, comme les autres sont là pour vous aider à construire un business qui fonctionne.

Allez, c’est parti pour cette nouvelle étape, plutôt fun et créative. 😉

Qu’est-ce qu’un persona ?

C’est une représentation de vos clients parfaits, ceux avec qui vous aimeriez travailler. Cette technique consiste à créer des fiches reprenant des éléments pertinents comme les motivations, les comportements, les priorités et problématiques de vos cibles idéales.

Cela doit symboliser la totalité de ceux que vous aimeriez toucher. Nous avons rarement un seul profil type, mais bien plusieurs ayants des questionnements différents auxquelles vous pouvez répondre. Cela fonctionne de la même façon que vous vendiez des produits ou des services.

Cette phase est stratégique et mérite que vous preniez du temps, car vous allez vous en servir pour tout : votre prospection, vos méthodes de ventes, votre communication et votre fidélisation.

Pour faire simple, vous allez vous fabriquer des personnes types et tout faire pour correspondre à leur besoin.

Comment les construire ?

En faisant des investigations sur les moteurs de recherche à ce sujet, vous verrez qu’il est demandé de mener des études et des enquêtes. Ne prenez pas peur, on trouve aujourd’hui beaucoup de choses sans sortir de chez soi. Et quand on se lance dans l’entrepreneuriat en tant qu’artisan ou autoentrepreneur, les budgets sont limités et il faut choisir avec attention les dépenses incontournables.

Pour commencer, appuyez-vous sur des personnes existantes qui seront vos futurs clients parfaits. Ceux qui vous ont déjà demandé de les contacter dès que vous serez prêt à vous lancer dans ce super projet. De cette façon, il sera plus facile d’inventer des cibles réalistes.

Dans l’idéal, il faut leur donner :

  • Un nom et un prénom
  • Un âge (ou une tranche d’âge)
  • Une situation professionnelle
  • Une situation personnelle
  • Des centres d’intérêt
  • Une problématique (à laquelle vous pouvez répondre 😉, sinon l’exercice n’aura pas d’intérêt !) 

Pour savoir combien en créer, je dirais : autant que vous avez d’offres différentes. Si vous êtes thérapeute en PNL (programmation Neuro Linguistique), votre client qui viendra faire une séance pour être aidé à demander une augmentation à son travail, ne sera pas le même que celui qui souhaite gérer ses insomnies. Ils n’ont manifestement pas le même besoin et vous n’aurez pas recours aux mêmes pratiques. Vous comprenez ?

Pour compléter votre fiche persona, il est convenu de le représenter soit par une image trouvée sur le web, soit par un dessin.

Je vous ai créé un persona qui pourrait correspondre au métier pris en exemple. Cette jeune fille pourrait être accompagnée pour développer sa confiance en soi et préparer l’entretien à réaliser auprès de son employeur.

persona exemple se faire connaitre en ligne

Comment s’en servir ?

Si je trouve la partie précédente amusante, celle-ci est stratégique.

Comme je vous le disais, ces personas vont vous aider à toutes les strates de votre activité. Pour votre communication pour commencer. C’est plus facile de s’adresser efficacement à une personne quand on connaît ses attentes et désirs profonds. Vous serez ainsi capable de parler à votre cible que ce soit à travers les réseaux sociaux, la rédaction de votre site, ou la distribution de flyer.

Pour prospecter, si vous connaissez les habitudes de quelqu’un vous découvrirez plus simplement où la contacter et comment l’intéresser.

La vente est aussi une des conséquences d’une fiche persona bien construite. En réfléchissant, vous serez apte à trouver le ou les arguments, qui mélangé à votre élément différenciant, déclenchera la décision d’achat.

Enfin, vous pourrez travailler votre fidélisation/satisfaction client. Connaître sa cible, c’est savoir nourrir son besoin de sécurité, de reconnaissance ou de sympathie.

Comme je vous le disais au début, il est bon de refaire ses personas au bout de quelques mois d’activité. En pratiquant, on se rend compte que des détails, auxquels vous n’aviez pas pensé, vous sautent aux yeux. Il peut aussi apparaître d’autres clients idéaux, ceux qui ont besoin de vous, mais à qui vous n’auriez jamais pensé.

En bonus, je vous dirais de créer également, votre anti-persona. Le profil du client avec qui vous n’aimeriez pas œuvrer. C’est une technique efficace qui permet de ne pas perdre son temps face à une personne qui ne vous fera jamais travailler ou pire ne sera jamais satisfaite. Pas parce que vous ne faites pas bien le job, mais bien parce que votre offre ne lui correspond pas. De cette façon dès que vous rencontrez ce genre de profil, vous pouvez passer votre chemin.

Comme pour les jours 1 et 2, je vous laisse à disposition, le modèle de l’exercice à réaliser. N’hésitez pas à vous appuyer sur l’exemple ci-dessus pour vous aider. Cet exercice doit vous permettre de trouver des caractéristiques de vos clients parfaits pour viser juste dans tous les niveaux de votre future entreprise.

10 jours pour se lancer jour 3 construire vos personas

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire